:: France AVC > Témoignages :: L'association France AVC recueille des témoignages jour après jour

>> les Témoignages

PrésentationL'association France AVC
recueille des témoignages jour après jour:


Témoignages 1 à 5 (31 au total)

>> détail Témoignage

> Témoignage de Mme Chantal MAGEUX

 [ Témoignage de Mme Chantal MAGEUX ]

ACCOMPAGNER…

Nous nous accompagnons l’un l’autre, forts et fragiles.

I°) Apprendre à dire OUI à ce qui est parce que de toutes les façons ce qui est : EST. Mon mari a fait un AVC en juin 2010. Il est hémiplégique du côté droit et aphasique… Bernard a gardé sa force de caractère, son tempérament positif et il fait tout ce qu’il peut pour me faciliter la vie. Il fait beaucoup d’efforts pour me rendre heureuse et il y réussit. Je sais que j’ai de la chance… Bernard me donne autant que je lui donne, à sa manière… Le regard et le toucher ont pris une importance considérable dans notre relation, ils conduisent droit au coeur.

II°) Besoins fondamentaux

A°) Besoins d’être rassurés, de nous sentir en sécurité.

- Bernard : Nous nous sommes créés des rites heureux qui évoluent avec le temps. Les rites rassurent. Chaque matin, quand j’entre dans la chambre je lui dis ma joie qu’il soit là à me rendre heureuse par sa présence et chaque soir au moment de l’endormissement, pendant que je lui tiens la main, sur un fond de musique classique, je le remercie des petits moments heureux partagés ensemble ce jour et lui dis de dormir le coeur en paix.

- Chantal besoin d’apaisement

Pendant toutes ces années, j’ai eu le temps d’être face à moi-même et de repérer mon fonctionnement mental. Belle opportunité pour avancer… J’écoute mon enfant intérieur, le rassure, le dorlote, le conseille… J’observe ce qui fait que cette journée est une belle journée. Tout d’abord la présence aimante de Bernard. Bernard sent que j’ai besoin de la ressentir dans mon corps. Même quand il est douloureux, il m’embrasse chaque fois que je lui demande, il me rassure en me prenant dans son bras gauche. Il se sent utile, il se sent un « mec »!

Le Beau apaise, la nature m’émerveille… et m’apprend le cycle de la vie. Chaque matin je photographie une rose du jardin. C’est encore vrai ce 04 janvier. La gratitude stoppe mes ruminations négatives et me fait penser : positif. La joie du partage : tous les quinze jours je cuisine dans la bonne humeur avec une amie. Me sentir utile, faire du bien à l’autre. Tenir la main de Bernard, respirer avec lui quand il est douloureux, diminuent ses douleurs; cela m’apaise parce que je me sens capable de l’accompagner… Je me sens à ma place.



B°) Confiance

Nous nous faisons confiance, nous savons que chacun veut que l’autre soit bien.



III°) Force

- Fragilité : parfois j’ai peur, l’angoisse monte... alors je vais respirer un moment dehors… Si ça ne passe pas, je demande de l’aide, j’envoie un SMS à une amie… et puis ça passe… Je fais régulièrement du yoga, l’apaisement passe par le corps, la respiration, la concentration sur les postures… La sophrologie m’aide aussi.

- Je cuisine

- Une autre aide : mes valises positives transgénérationnelles. Une éducation basée sur la confiance, l’ouverture aux autres. Le goût de la fête. Un élan vers le plus haut, le plus profond, l’importance du lien aux autres.

- Une grande FORCE entre Bernard et moi : ce que nous avons déjà vécu ensemble. Nous avons fait du bateau ensemble. Nous avons traversé des tempêtes ensemble. Nous naviguions ensemble lorsque Bernard a sauvé un adolescent dont la planche l’emmenait inexorablement vers le large en fin de journée… Tout ce que nous avons vécu ensemble nous donne de la force. Aujourd’hui l’AVC n’est qu’une autre forme de tempête. Nous naviguons encore sur la mer de la vie en ayant totalement confiance l’un en l’autre.



IV°) Nous n’y arrivons pas tout seuls. Nous sommes aidés, nous sommes reliés aux autres.

A°) Aide au quotidien : Une aide soignante vient tous les matins pour la toilette, une aide à domicile vient une fois par semaine pour que je fasse les courses. Des amis viennent tenir compagnie à Bernard pour que je puisse aller au marché.

L’orthophoniste, le kiné, la neurologue, la cardiologue, les ambulanciers, les soignants connaissent bien Bernard qui se sent reconnu en tant que personne et c’est très important.

TRÈS IMPORTANT , LES QUELQUES AMIS QUI ONT DÉPASSÉ LEURS APPRÉHENSIONS DE l’AVC au départ et qui nous accompagnent régulièrement en fonction de leurs compétences, présence, complément du travail avec l’orthophoniste, partage du moment présent, moments festifs…

Sans cet ACCOMPAGNEMENT AU QUOTIDIEN, le maintien à domicile ne serait pas possible. Vous toutes et tous qui nous accompagnez, vous nous faites le plus beau cadeau qui soit : nous permettre de nous rendre heureux l’un l’autre, jour après jour. MERCI, je ressens une immense GRATITUDE.



B°) Ouverture aux autres

Certains jours Bernard joue aux dominos avec un ami pendant que je cuisine avec une autre amie. Un excellent moment dans le rire et la bonne humeur.

Je repère les compétences des proches pour savoir quoi demander à qui. Je ne réussis pas toute seule, nous réussissons parce que j’ose demander de l’aide et que les amis acceptent de nous accompagner.

Bernard et mes amis me donnent confiance en moi, JE ME SENS PLEINEMENT Á MA PLACE.

Partager des moments heureux . Quelques membres de la famille et certains amis réussissent à nous faire partager leurs moments heureux par SMS et MMS. Certains me font partager leurs escapades, trois jours ici, trois jours là. Je me sens reliée aux autres à la fois ici et ailleurs et cela me sort de mes ruminations négatives. Je me réjouis d’être en lien avec les autres et qu’ils me fassent partager leurs moments heureux. (Je ne pensais pas que cela était si difficile pour beaucoup de partager ses moments heureux).



V°) Accompagner

- L’amour est plus fort que nos souffrances. Notre amour nous fait accepter nos souffrances et les souffrances de l’autre jusqu’à ce jour. Nous disons régulièrement un grand OUI à tous les moments heureux que nous vivons ensemble.

- C’est paradoxal mais notre communication n’a jamais été aussi profonde. C’est la force de l’amour. Nous communiquons tellement bien par le regard, le toucher, SENTIR SIMPLEMENT LA PRÉSENCE AIMANTE DE L’AUTRE. Chacun se dit que l’autre a besoin de lui, de son amour. A certains moments nous nous faisons des perfusions d’amour.

C=>B quand Bernard a des douleurs et que je suis assise à côté de lui en lui tenant la main.

B=>C quand Bernard me prend dans son bras gauche pour me protéger.

- L’ESSENTIEL C’EST L’AMOUR.

C’est notre amour qui nous rassure et donne sens à chaque jour. Ce lien que nous créons jour après jour est une force. Ce qui nous donne envie de vivre aujourd’hui c’est la qualité de notre échange ; ce qui me donnera envie de vivre demain c’est l’héritage de la qualité de cet échange. Ce qui nous fait vivre aujourd’hui c’est notre échange d’amour, il en sera de même demain. L’amour ne meurt pas, il se transforme de respiration en respiration…

Nos corps physiques vivent le temps d’une rose mais l’énergie d’AMOUR continue de couler instant après instant. C’est la lumière du soleil qui rend la rose du jardin belle en fin de vie.

C’est bon de se rendre heureux l’un l’autre, de sentir l’amour de l’autre L’AMOUR ILLUMINE TOUT.


Décembre 2016 - Janvier 2017

Chantal MAGEUX

PS : Vous pouvez penser que je suis une « illuminée » comme la rose du jardin que j’ai photographiée ce matin.



Télécharger le fichier
Cette article possède un fichier au format PDF,
Cliquer ici pour télécharger le document.
[ PDF : 240 Ko ]

Mais au fait, c'est quoi un AVC ?
L'ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL EST UN TROUBLE VASCULAIRE CÉRÉBRAL TOUCHANT LES VAISSEAUX SANGUINS QUI AMÈNENT LE SANG AU CERVEAU.
Un accident vasculaire cérébral survient lorsque le flux sanguin rencontre un obstacle (caillot sanguin ou vaisseau sanguin rompu) qui bloque son passage vers les différentes parties du cerveau, ce qui prive ces dernières de leur apport vital en oxygène, causant leur disfonctionnement puis leur mort en quelques minutes. Information : Le nombre de personnes atteintes en France est estimé à 500 000 tandis que celui des nouveaux cas annuels est évalué à 150 000. , informations complètes sur l'AVC
ACCUEIL|ACTUALITÉS|PRESSE|PARTENAIRES|LEXIQUE|QUIZ|LIENS|ADRESSES|DOCUMENTS|LIVRES|NEWSLETTERS|CONTACTS      Haut de page
InformationsCe site donne des informations,
pour tout problème de santé consulter un médecin.